... fatiguée, vidée, encore un peu faible, mais si touchée, si émue par tous vos messages. Un vrai bonheur de tout lire et de me délecter de chacun de vos mots à mon retour. Tant de choses à vous dire, mais aussi tant de choses que j'ai envie de garder pour moi, pour le moment. Je vous laisse avec le plus joli avant-après qu'on puisse réaliser. Je reviens très vite vous donner des nouvelles.

Marcus vous embrasse tendrement, et moi aussi.

marcus

Petit détail technique: Suite au message du Poulet (qui vous a bien plu, j'ai l'impression, je le ferai participer plus souvent, hein!), j'ai senti un vent de panique chez mes copines-futures-pondeuses. Clari-Anne, Lapoupée et les autres, quand il a parlé de 38h de travail, il voulait dire que j'avais bossé comme une folle pendant 38h, pré-travail, déclenchement, travail et grand final compris. Donc pas 38h de travail comme on l'entend dans le jargon technique, mais 38h sans dormir et à m'activer, ça oui, je vous le garantis! Mais, je vous rassure, malgré toutes les douleurs physiques et les petites complications qu'on peut avoir, ça restera toujours "le plus beau pire jour de ma vie", et je vous le souhaite aussi lumineux, les filles!