Quand Papa est au travail, la Poulette et son poussin dégustent un vrai chocolat chaud dans un café de notre quartier. Après la balade/les courses/les caprices manifestements de mécontentement à la maison, un peu de réconfort. Et ça fait drolement du bien. La vie parisienne, ça a certes plein d'inconvénients ("han, mais moi, un enfant à Paris, je ne pourrais ja-mais!" entends-je souvens), mais ça a aussi quelques jolis avantages. La preuve:

DSC00344 DSC00346

DSC00348 DSC00349

DSC00350 DSC00352

DSC00355 DSC00356

Marcus, presque deux ans, février 2012

Pas sure que je retrouverai le temps de poster régulièrement par ici, mais on ne sait jamais... J'ai bien envie de vous dire: "Welcome back, my dears!". Et message pour les copines méchamment délaissées: vous me manquez, bouhouh!!!