Vous vous souvenez de ma fameuse robe-djellabah qui vous avait tant plu? Eh bien comme elle me va toujours (incroyables, ces robes japonaises...), j'ai décidé de la renouveler, en plus courte, façon tunique. Et en hommage à mon tout petit chaperon rouge, elle est... rouge!

tunique2
Patron F et manches O de ce désormais célèbre livre
Tissu en coton (?) ramené par ma maman du Surinam


tunique1

Et vous allez voir, la saga du rouge n'est pas prête de s'arrêter...